Corrigés des activités

CORRIGÉS

GRAND GUIDE DU BOISÉ DES AÏEUX

Rallye de la chenille      Expériences sur l’absorption d’eau et la transpiration chez les plantes
Rallye d’identification      Expérience sur les pigments
Identification des fruits      Mots croisés sur l’arbre

_________________________________________________________________________________________________________________________

p.22-24 :Rallye de la chenille

1-B 5-I 9-D 13-F
2-K 6-H 10-J
3-E 7-L 11-A
4-C 8-M 12-G

____________________________________________________________________________________________________________________________________

p.25-29 : Rallye d’identification

Je suis un : arbre, sapin ou conifère

  1. Peuplier deltoïde
  2. Micocoulier occidental
  3. Tilleul d’Amérique
  4. Chêne bicolore
  5. Hamamélis de Virginie
  6. Amélanchier du Canada
  7. Hêtre à grandes feuilles
  8. Pin blanc
  9. Pruche du Canada
  10. Érable argenté
  11. Charme de la Caroline
  12. Chêne rouge
  13. Mélèze laricin

____________________________________________________________________________________________________________________________________

p.29 Identification des fruits

J. Pin blanc A. Amélanchier du Canada I. Peuplier deltoïde
M. Érable argenté H. Micocoulier occidental F. Hêtre à grandes feuilles
G. Mélèze laricin K. Pruche du Canada C. Chêne bicolore
L. Tilleul d’Amérique B. Charme de Caroline E. Hamamélis de Virginie
D. Chêne rouge

____________________________________________________________________________________________________________________________________

p.30 Expériences sur l’absorption d’eau et la transpiration chez les plantes

Dans le pot ne contenant pas de feuille, il y aura peu ou pas du tout de condensation. C’est que peu ou pas d’eau ne s’est évaporée du petit pot d’eau seulement sous l’action de la chaleur.

Dans le pot contenant les feuilles, vous devriez observer une plus grande quantité de condensation. Il y en a une petite partie qui provient de l’évaporation, telle qu’observée dans le pot vide. Le surplus est attribuable directement à la transpiration des feuilles. Les feuilles laissent échapper de la vapeur d’eau afin que l’eau du petit pot puisse être absorbée par l’extrémité de la tige qui y trempe, par un phénomène semblable à la succion. C’est la transpiration. C’est de cette façon que les racines réussissent à puiser l’eau du sol et à la faire monter jusqu’à la cime des arbres.

Alternative : Vous devriez observer que le colorant se retrouve maintenant jusque dans les feuilles au sommet de la branche de céleri. Le céleri a réussi à absorber l’eau et à la faire monter jusqu’en haut!

____________________________________________________________________________________________________________________________________

p.31 Expérience sur les pigments

Les explications se trouvent dans la section « Les arbres en automnes » ainsi que dans la section « photosynthèse ». Selon le type de feuilles et la quantité de pigment sur votre bande de papier, les résultats peuvent varier.

Les pigments jaunes sont masqués par le vert des chlorophylles qui est dominant durant la belle saison. On les voit seulement lors d’expériences telles que celle-ci, ou lorsqu’à l’automne la chlorophylle se dégrade et disparaît, laissant donc transparaître les pigments de caroténoïdes jaune orangé. Si vous avez utilisé des feuilles d’épinard, vous devriez voir une bande orangée sous la chlorophylle. Il s’agit de la lutéine qui fait partie de la famille des xanthophylles.

Ce type d’expérience s’appelle la chromatographie sur papier. Les différentes molécules de pigments n’ont pas toutes la même affinité pour le papier (phase solide) et le solvant (phase liquide). Par exemple, certaines sont plus solubles dans le solvant et sont donc transportées vers le haut du papier plus facilement que d’autres, d’où l’étalement des différentes bandes de couleurs.

Chlorophylle-a (bande verte bleutée)
Chlorophylle-b (bande verte jaunâtre)
Épinard : Caroténoïdes (Xanthophylle : Lutéine)
Caroténoïdes (carotènes et xanthophylles)

N.B. Il existe une énorme quantité de pigments différents dans le règne végétal. Chaque pigment permet d’aller chercher différentes parties de la lumière (différentes longueurs d’onde du spectre lumineux) et chaque plante a ses particularités. Selon l’espèce que vous avez choisie, il se peut très bien que certains pigments différents apparaissent.

Complément :

Il faut comprendre que la couleur des feuilles que nous percevons correspond à la partie de la lumière qui n’est pas absorbée par la feuille et qui est donc réfléchie vers notre œil. La chlorophylle nous semble verte, car elle absorbe toutes les couleurs de la lumière sauf le vert (feuille A).

Par exemple, la partie rouge de la lumière pénètre très peu dans l’eau. Les algues qui vivent en profondeur se sont donc spécialisées à utiliser davantage le bleu et le vert de la lumière et n’absorbent pas le rouge (elles n’en ont pas besoin!). Comme le rouge n’est pas absorbé, il est réfléchi et c’est pour cette raison qu’elles ont cette couleur (feuille B), en comparaison avec les algues vertes que nous voyons souvent en surface (feuille A).

____________________________________________________________________________________________________________________________________

p.34-35 Mots croisés sur l’arbre

O I S E A U L P
G A H
R R O
S T O M A T E I I T R O N C
E L X O
F E U I L L E E L S
E C D A X Y L E M E
T R E I Z E H U R N
E E F I T
N R C H
P E T R O L E E E I E C
A B N N S H
E R A B L I E R E A C A R Y E R L
C I C O
G A Z C A R B O N I Q U E N R
R I L E O
O N O C P
T T R A N S P I R A T I O N L
R E E N A R A
A N D R M S
C H L O R O P H Y L L E B I O D I V E R S I T E
I I G V E
N D E O
E E N R
S O X Y G E N E E