Projet De la racine à la cime

Projet De la racine à la cime - 9 avril 2014

jeune_pousse

 

De la racine à la cime est un projet d’éducation relative à l’environnement qui permet aux élèves d’expérimenter la nature avec leur tête et leur cœur. Les activités de semis en classe sont une occasion pour les élèves d’observer, comparer, commenter et découvrir les secrets de la naissance des arbres, une source inestimable d’apprentissage. En plantant « leur » arbre, en prenant soin de celui-ci, les élèves vont entretenir un lien avec la nature, un lien précurseur pour une bonne relation à leur environnement et à leur milieu de vie. Le projet De la racine à la cime s’inscrit dans les efforts déployés à Saint-Léonard afin d’augmenter la canopée et de sensibiliser les citoyens et citoyennes aux bienfaits des arbres urbaines.

 

Mise en contexte
Le couvert végétal d’un site fournit de nombreux services à la communauté qui y vit, il :
– Rafraîchit et assainit l’air ambiant
– Améliore la qualité du paysage
– Facilite le processus naturel d’infiltration de l’eau dans le sol et réduit le ruissellement des eaux de pluie vers les égouts
– Atténue les risques pour la santé des personnes lors des épisodes de chaleur accablante
– Réduit les coûts de climatisation
– Réduit le stress et l’agressivité
– Augmente la biodiversité en milieu urbain
– Crée des corridors verts entre les parcs et espaces verts pour la faune

Alors que le couvert arborescent (indice de canopée[1]) de l’Agglomération de Montréal est d’environ 20,3%, celui de l’arrondissement de Saint-Léonard figure parmi les plus faibles de l’agglomération, avec 9,43%. Le projet proposé permettra aux jeunes Léonardois de poser un geste concret pour l’environnement en plantant des arbres, tout en étant initiés au cycle de vie d’un arbre.

Projet
Afin de sensibiliser les jeunes Léonardois aux bienfaits des arbres, l’écoquartier offrira aux classes volontaires l’occasion de vivre l’évolution d’un arbre, de la première racine à la cime. Dans le cadre de ce projet, les jeunes sèmeront, dans leur classe, des arbres d’espèces choisies pour résister aux conditions climatiques et environnementales de l’arrondissement de Saint-Léonard. Accompagnés par l’écoquartier, ils veilleront au développement de la petite pouponnière arboricole ainsi créée durant plusieurs semaines et seront sensibilisés aux bienfaits des arbres en milieu urbain. Les petits plants seront ensuite apportés aux serres de SOVERDI pour poursuivre leur croissance. En octobre 2014, SOVERDI fournira des plants plus matures des mêmes essences que celles qui auront été semées par les élèves. Ces petits arbres, pourront être offerts aux élèves, plantés sur le terrain de l’école ou ailleurs à l’arrondissement selon les opportunités offertes à l’écoquartier. Les plantations seront effectuées par les jeunes, lors d’une journée de plantation organisée par l’écoquartier.

 

 

 

[1]L’indice de canopée est le rapport entre, d’une part, la sommation des superficies des couronnes d’arbres ou groupes d’arbres projetés au sol (la canopée) et d’autre part, la superficie totale de l’agglomération (Plan d’action canopée 2012-2021, Direction des grands parcs et du verdissement, Ville de Montréal).