Saint-Léonard se dote de nouveaux collecteurs de piles

Saint-Léonard se dote de nouveaux collecteurs de piles - 11 novembre 2014

Collecteur de pilesDans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets du 18 au 26 octobre, l’arrondissement de Saint-Léonard a annoncé que les Léonardois disposaient maintenant d’une façon de plus pour recycler leurs piles. Dix collecteurs de piles ont été installés dans différents bâtiments de l’arrondissement. Les citoyens n’ont qu’à y déposer leurs piles pour qu’elles soient récupérées. Presque tous les types de piles peuvent être déposés dans ces nouveaux collecteurs. La seule pile commune qui n’est pas acceptée est la batterie d’auto.

Les collecteurs de piles ont été installés dans les installations suivantes :
– Maison Joseph-Gagnon – Écoquartier de Saint-Léonard (5345, rue Jarry Est)
– Mairie d’arrondissement (8400, boulevard Lacordaire)
– Bibliothèque de Saint-Léonard (8420, boulevard Lacordaire)
– Complexe aquatique de Saint-Léonard (5115, rue des Galets)
– Aréna Martin-Brodeur (8300, boulevard Robert)
– Aréna Roberto-Luongo (7755, rue Colbert)
– Dôme du stade Hébert (7675. Rue Colbert)
– Pavillon du parc Wilfrid-Bastien (8180, rue Collerette)
– Pavillon du parc Ladauversière (7540, boulevard Lacordaire)
– Pavillon du parc Giuseppe-Garibaldi (7125, rue Liénart)

Pour en savoir un peu plus sur les piles et l’importance de les recycler
Chaque année, plus de 120 millions de piles sont consommées au Québec. Malheureusement, seulement 6 % d’entre elles sont recyclées et récupérées et le reste est jeté à la poubelle, ce qui représente jusqu’à 4000 tonnes de métaux lourds envoyés au dépotoir. Ces métaux lourds étant réactifs et corrosifs, lorsqu’ils sont enfouis, ils deviennent des contaminants pour les sols et la nappe phréatique.

Lorsque les piles sont déposées dans les collecteurs, elles sont ramassées par un récupérateur accrédité par le gouvernement du Québec qui les trie par composants chimiques. Elles sont ensuite traitées pour récupérer les différents métaux tels que le cobalt, le plomb, le nickel, le cadmium, etc.

Il est également conseillé aux citoyens de se procurer des piles rechargeables. Ces dernières ont une durée de vie plus longue, ce qui, à long terme, permet de réduire la quantité de déchets et de métaux lourds produits.